Tag / texte

    Loading posts...
  • [L’]Air capturé est pulsé puis soudainement éjecté du tube métallique dans la lumière chaude. Il se fracasse sur les menuiseries en bois sans aucune évacuation possible. L’Air se déverse à l’image d’un tuyau d’arrosage remplissant une piscine. Il se différencie par son débit, mais se fond rapidement dans le mouvement de matière qu’il amorce par son arrivée. Extrait de Voyage d'AIR

    AIR | Voyage d’Air!

    [L’]Air capturé est pulsé puis soudainement éjecté du tube métallique dans la lumière chaude. Il se fracasse sur les menuiseries en bois sans aucune évacuation possible. L’Air se déverse à l’image d’un…

  • ARTICLE | 200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

    QUAND UNE AGENCE D’ARCHITECTURE REPRÉSENTE L’IMPACT DU RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE SUR NOS VILLES in 200 initiatives pour la transition énergétique des territoires recensées par Ariella Masboungi, Franck Boutté Consultants & Florian Dupont, éditions…

  • RESPIRE! | Entretien : Mava, Paris, jeudi 26 avril 2057

    « Ecoutez la bande sonore en cliquant sur l’image ci-dessus. »   Retranscription de l’entretien : “ (…) L’air est dans nos vies depuis peu, en fait. Auparavant, il y avait le ciel, il…

  • Je suis née le 13 août 2024 à Paris, en France, pile pendant les Jeux Olympiques dans une famille, tu vas rire, qui se revendiquait écologiste…
    C’est marrant ce mot : Écologie, on le retrouve partout dans les documents de l’époque… mais, tu parles, personne ne prenait vraiment en compte les enjeux de notre Grand Réchauffement.

    Je ne comprends pas, ils étaient pourtant sensibilisés, les scientifiques avaient plus ou moins annoncé ce qu’il se passe aujourd’hui, ils savaient que même 2 °C de plus allait complètement bouleverser la surface de la Terre en seulement deux générations !
    Louva, 2048

    RESPIRE! | Entretien : Louva, Pantin, mardi 26 février 2041

    Je suis née le 13 août 2024 à Paris, en France, pile pendant les Jeux Olympiques dans une famille, tu vas rire, qui se revendiquait écologiste… C’est marrant ce mot : Écologie,…

  • + 1M | Dérives

    « La planète surchauffe, la mer monte. La glace fond, l’océan se détend. Le mercure prend de la hauteur, le continent coule. Les terres sombrent, le littoral perd du terrain. La vague est…

  • HOSPITALOGRAPHIE | Considérant, rapport de recherche

    + PDF CARTOGRAPHIER L’HOSPITALITE, Y. Gourvil et E. Roberties. Extrait du Rapport de recherche de PEROU remis au PUCA* Atlas d’une cité potentielle, Calais, New Jungle, 2015-2016 *Le Plan Urbanisme Construction Architecture…

  • HOSPITALOGRAPHIE | Lettres fiction

    Face à l’impasse de leur commande consistant à cartographier l’Hospitalité, Yannick Gourvil et Emmanuelle Roberties ont proposé une réponse performative cherchant à poser multiples voix toute aussi importantes les unes des autres.…

  • ARTICLE | Les cahiers nantais n°15-2

    Vers un urbanisme post-pavillonnaire? L’urbanisation en densification comme prémisse d’une rupture à l’étalement urbain dans le périurbain entre Rennes et Nantes par Cécile Leroux et François Madoré Les Cahiers Nantais 2015-2 –…

  • RIVERANITÉ
    Néologisme pour établir un nouveau cadre de réflexion sur l'espace urbain des rives, des berges ou du littoral. Les identités métropolitaines issues de cette interfécondité entre ville et eau sont en effet particulières, mais trop souvent absorbées par des logiques globales et sectorielles de répartition ou de gestion des territoires . L'eau est par exemple à la fois un continuum géographique reliant les territoires (espace partagé), et aussi le support de limites administratives séparant des stratégies de développement morcelées (espace qui sépare). Pourtant, des dispositifs urbains robustes, éphémères, spontanés et parfois illégaux naissent de cette situation d'interface, comme autant de foyers d’innovations pour l’aménagement de cette riveranité.
    Extrait du lexique alternatif : L'eau en toutes lettres, Y. Gourvil, l'Architecture d'Aujourd'hui n° 406

    + 1M | Riveranité

    RIVERANITÉ Néologisme pour établir un nouveau cadre de réflexion sur l’espace urbain des rives, des berges ou du littoral. Les identités métropolitaines issues de cette interfécondité entre ville et eau sont en…

  • BLEU
    Couleur par défaut de l’aplat uniforme qui représente l'eau sur un plan, en opposition aux rives détaillées d'informations. Cette vision mono-orientée mérite un rééquilibrage à l'échelle urbaine. L’eau n’est pas un élément stable, mais une matière riche en mouvement, à l'aspect changeant selon les conditions (courants, vent, couleur du ciel, profondeur, reflets, etc.). Les usages au bord de l’eau, ou sur l'eau, ajoutent de nouvelles strates de perception. La représentation commune de l'eau, assimilée à un réservoir inerte de molécules H2O reste trop réductrice ; Face à la ville complexe, une liquidité contextuelle est à affirmer.
    Extrait du lexique alternatif : L'eau en toutes lettres, Y. Gourvil, l'Architecture d'Aujourd'hui n° 406

    + 1M | Bleu

    BLEU Couleur par défaut de l’aplat uniforme qui représente l’eau sur un plan, en opposition aux rives détaillées d’informations. Cette vision mono-orientée mérite un rééquilibrage à l’échelle urbaine. L’eau n’est pas un…