HOSPITALOGRAPHIE | Lettres fiction

Face à l’impasse de leur commande consistant à cartographier l’Hospitalité, Yannick Gourvil et Emmanuelle Roberties ont proposé une réponse performative cherchant à poser multiples voix toute aussi importantes les unes des autres. Ces voix sont récoltées lors d’une enquête à Paris et à Calais mais aussi inventée pour réagir au effet d’une cartographie impossible qui n’a jamais été produite. Le laboratoire d’hospitalographie des territoire est le premier pas dans une fiction qui amorce un dialogue dans la controverse de l’accueil des migrants.
Voici quelques-unes des lettres-fictions adressées aux Hospitalographes suite à la diffusion d’une cartographie imaginaire qui spécule sur les effets qu’elle aurait pu avoir pour toucher le public présent leur de la performance :
– le bordereau d’envoi de la cartographie au Ministère de l’Intérieur
– le courrier du PDG d’une entreprise de clôture souhaite se faire entendre.
– le mail d’un migrant ayant aussi une expérience à apporter,
– le tract du Mouvement pour une politique Européenne de l’Accueil pour les prochaines élections européennes,
– la lettre d’une riveraine du Camp d’accueil du Parc de la Villette ne sachant plus comment cohabiter son quartier,

Fiction et performance : Yannick Gourvil et Emmanuelle Roberties

 

+ CARTOGRAPHIE DE L’HOSPITALITE, une performance comme restitution d’une enquête

 

 

Camp d’accueil du Parc de la Villette © Y. Gourvil

Share your thoughts