ET ALORS

01p03c-10-zone_0b01p03c-10-zone_101p03c-10-zone_301p03c-10-zone_201p03c-10-zone_4

POUR EN FINIR AVEC LA ZONE

Aménagement d’une zone d’activité et construction de deux bâtiments d’activité
De la ZA à la ZAAH (Zone d’Activité d’Agriculture et d’Habitation)

PROJET LAUREAT

Surface : 2700m²
Prix : 945 € / m²
Architectes associés : C. Monvoisin, Y.G. Guitteny
Maîtrise d’Ouvrage : CAUE 44
Lieu : Pont Saint Martin (44)
Concours : 2011

En considérant l’augmentation future de la population de l’agglomération, et pour lutter contre l’étalement urbain, les concepteurs estiment « nécessaire qu’une telle commune propose une alternative au pavillonnaire et imagine dès maintenant de reconvertir sa ZA en Zone d’Activité, d’Agriculture et d’Habitation » en repensant complètement l’organisation et le paysage du secteur.
Le site appartenant au réseau hydrographique du Lac de Grand Lieu est considéré comme une zone naturelle et agricole fragile, et il est décidé de ne pas le construire, pour qu’il reste une prairie inondable.
Il est par contre proposé de densifier les secteurs déjà urbanisés comme la zone d’activités existante, de libérer des espaces paysagers, de mutualiser et d’optimiser les espaces d’usages extérieurs afin de rompre avec l’étalement.
L’ensemble de la zone d’activités est donc redessiné en effaçant le parcellaire existant pour redessiner une circulation à sens unique. Les espaces d’activités artisanales sont optimisés, pour préserver un îlot central affecté à de nouveaux usages (pique-nique, potagers, serres, terrains de sports…); un système de noues et de bassins de rétention participe à sa requalification paysagère ; des cheminements piétons la parcourent. Le pourtour de cet îlot est densifié par des des habitations, des bureaux et des commerces, des serres horticoles.
Côté route, le front bâti est densifié et une zone 30 créée, afin de donner une nouvelle visibilité aux entreprises et de créer une vraie façade à l’entrée du bourg.